Le bien

Comment les fondations contribuent-elles à un monde meilleur?

Chère lectrice, cher lecteur, 

Le bien. Nous savons tous de quoi il s’agit. Un modèle moral, des sujets de discus­sions philo­so­phi­ques et surtout, les accom­plis­se­ments quoti­di­ens d’innombrables fonda­ti­ons cari­ta­ti­ves. Mais seuls l’acte et la mise en œuvre concrète rendent ce concept tangi­ble. En effet, dans le monde des fonda­ti­ons, ce ne sont pas seule­ment les bonnes inten­ti­ons
qui compt­ent. Une fonda­tion cari­ta­tive a l’obligation envers la société de répondre à des besoins de bien­faisance. Et d’y répondre correctement. 

Dans ce numéro, nous aimer­i­ons vous présen­ter la fasci­nante diver­sité du travail de bien­faisance réalisé par le secteur de la phil­an­thro­pie. Savou­rez-la, tout comme les béné­fi­ci­ai­res de la Fonda­tion Ucce­lin appren­nent à le faire. Cette fonda­tion permet aux jeunes chefs de voya­ger à travers le monde et de trou­ver l’inspiration dans les cuisines les plus diver­ses. Parce que le bon plai­sir ne dépend pas seule­ment des papil­les. Le visuel, le social et la consci­ence, comme le mont­rent les fonda­ti­ons cons­acrées au choco­lat dans ce numéro, sont tout aussi importants. 

Je vous souhaite une savou­re­use lecture et de merveil­leu­ses fêtes.

Dr. Peter Buss

PDG et éditeur
Phil­an­thropy Services AG

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

StiftungSchweiz encourage une philanthropie qui atteint plus avec moins de moyens, qui est visible et perceptible par tous, et qui apporte de la joie.

Suivez StiftungSchweiz sur

The Philanthropist par abonnement
Profitez-en maintenant !