Le rôle moteur des marchés bour­siers en hausse

Les marchés bour­siers mondiaux se préci­pi­tent d’un record à l’autre. Ils ont plus que quadru­plé depuis la crise finan­cière de 2007/08. Cela corre­spond à un rende­ment annuel de plus de 13%. Même la crise du coro­na­vi­rus n’a prati­que­ment pas impacté les marchés boursiers.

Comparé à son niveau d’avant la crise, le cours des actions a augmenté de plus de 20% à ce jour. Mesuré par rapport au point le plus bas, il a même augmenté de plus de 82%, soit quasi­ment doublé en l’espace de 15 mois (cf. graphi­que 1).

Un des princi­paux moteurs de cette évolu­tion est la coura­geuse inter­ven­tion des banques centra­les: suite à la crise finan­cière, elles ont baissé leurs taux d’intérêt (les rendant même parfois néga­tifs) et alimen­tent les marchés jusqu’à aujourd’hui en liqui­di­tés suffi­san­tes. Suite à la pandé­mie de coro­na­vi­rus, de nombreu­ses banques centra­les ont même augmenté leur parti­ci­pa­tion, ce qui a conduit à un double­ment du bilan total des banques centra­les aux USA et en Europe (cf. graphi­que 2).

Im Prin­zip kann dieses Vorge­hen ohne Beschrän­kung von Höhe und Zeit fort­ge­setzt werden. Verbleibt die Cette procé­dure peut en principe être pour­sui­vie sans limi­ta­tion de montant et de temps. Si les liqui­di­tés supplé­men­taires créées demeu­rent dans les marchés finan­ciers, cela provo­que une infla­tion (hausse des prix constante) sur les marchés bour­siers, mais pas dans l’économie réelle. Le cours des actions augmente tandis que l’économie enre­gistre une crois­sance faible, voire une crise. Les marchés finan­ciers se déta­chent pour ainsi dire de l’économie réelle, une bulle appa­raît. Les cours plus élevés des actions et les bilans totaux en augmen­ta­tion des banques centra­les demeu­rent.1

Für die Zukunft ist zu erwar­ten, dass die expan­sive Geld­po­li­tik fort­ge­führt und das Nied­rig­zins­um­feld Bestand haben wird. In Zeiten von Korrek­tu­ren und Krisen verstärkt, in Zeiten des wirt­schaft­li­chen Aufschwungs weni­ger inten­siv. Die Akti­en­kurse dürf­ten damit auch in Zukunft Rücken­wind erhal­ten. Im Unter­schied zur Vergan­gen­heit On peut s’attendre à l’avenir à ce que la poli­tique moné­taire expan­si­on­ni­ste soit pour­sui­vie et à ce que les faibles taux d’intérêt demeu­rent, davan­tage en péri­ode d’ajustement et de crise, moins inten­sé­ment en péri­ode de crois­sance écono­mi­que. Le cours des actions devrait donc avoir le vent en poupe à l’avenir. Contr­ai­re­ment à ce que nous avons connu précé­dem­ment, nous nous atten­dons néan­moins à ce que les crises et les phases d’ajustement survi­en­nent de manière plus rapide et plus intense. La crise du coro­na­vi­rus l’a montré. En un laps de temps très court (23 jours), les marchés bour­siers mondiaux ont perdu plus de 35% de leur valeur. Une perte de cours aussi fulgu­rante est sans précé­dent dans l’histoire des marchés finan­ciers. Elle s’explique notam­ment par l’augmentation rapide de stra­té­gies de tran­sac­tions systématiques2 qui agis­sent de manière auto­nome et sans aucune émotion sur les marchés finan­ciers, et ce, très rapidement.

Qu’est-ce qui pour­rait mettre bruta­le­ment fin à cette augmen­ta­tion des cours appa­rem­ment infinie?

Un choc exogène comme une nouvelle vague de la pandé­mie ne devrait être que de courte durée pour les marchés finan­ciers. Comme les précé­den­tes, cette vague serait sans doute égale­ment apla­nie à l’aide de liqui­di­tés supplémentaires.

Une crise dura­ble sur les marchés bour­siers néces­site au contr­aire un déclen­cheur réfré­nant les achats et/ou inci­tant les inve­stis­seurs à vendre leurs titres en masse. Cela pour­rait être une déci­sion poli­tique limitant les program­mes d’achat des banques centra­les, voire y mettant un terme. Tant que ces derniè­res sont indé­pen­dan­tes (elles devrai­ent l’être en tout état de cause), un tel scéna­rio nous semble peu vrai­sem­bla­ble. Si d’un autre côté les inve­stis­seurs, pris de pani­que, vendent leur titres, l’inflation se réper­cute des marchés finan­ciers sur l’économie réelle. Les banques centra­les serai­ent alors obli­gées d’augmenter leurs taux d’intérêt pour y mettre fin, faisant augmen­ter le prix des crédits et souf­frir l’économie. Dans le même temps, les cours bour­siers déjà en déclin chuterai­ent, provo­quant une crise finan­cière et économique.

Derar­tige Szena­rien stel­len Extreme dar, die zwar selten aber unver­mit­telt und heftig auftre­ten. Aller­dings De tels scéna­rios sont extrê­mes; ils se produi­sent rare­ment, mais soudai­ne­ment et bruta­le­ment. Des mouve­ments de plus faible ampleur d’un côté ou de l’autre nous semblent plus vrai­sem­bla­bles. Pour sécu­ri­ser un porte­feuille en tenant compte de la majo­rité de ces impré­vus, il est important de diver­si­fier ses actifs. Inve­stis­sez dans diffé­ren­tes actions, régi­ons et devi­ses et différents secteurs. Incluez des actions immo­bi­liè­res ou des fonds immo­bi­liers à votre porte­feuille ainsi que de l’or et évitez les obli­ga­ti­ons à long terme en péri­odes de taux d’intérêt histo­ri­que­ment faibles.3 

Conser­vez égale­ment une réserve de liqui­di­tés suffi­sante pour vos dépen­ses couran­tes et futures. Vous souhai­tez en savoir plus sur la répar­ti­tion indi­vi­du­elle et idéale des actifs de votre fondation? 

Alors adres­sez-vous à votre banque.


1 Les gouver­ne­ments ont par ailleurs mis en place des paquets de mesu­res conjonc­tu­rel­les de montants inéga­lés à ce jour suite à la crise du coro­na­vi­rus. Ceux-ci relan­cent l’économie réelle et augmen­tent la dette des États.

2 Il s’agit de program­mes infor­ma­ti­ques négo­ci­ant des titres bour­siers de manière entiè­re­ment auto­ma­tique sur la base de certains schémas.

3 En cas d’augmentation de l’inflation et des taux d’intérêt, le cours des obli­ga­ti­ons chute. Cette classe d’actifs possède donc un risque de perte élevé pour les investisseurs.

StiftungSchweiz encourage une philanthropie qui atteint plus avec moins de moyens, qui est visible et perceptible par tous, et qui apporte de la joie.

Suivez StiftungSchweiz sur

The Philanthropist par abonnement
Profitez-en maintenant !